Idée reçue: Pourquoi dit-on que se masturber rend sourd?

On a longtemps entendu dire que la masturbation rendait sourd·e, est-ce que c’est vrai? On brise le suspens tout de suite en te répondant que… non, c’est faux! Les préjugés sur la masturbation ont la peau dure, car elle a longtemps été considérée comme taboue (voire carrément interdite par certaines religions). Dans cet article, on reprend quelques mythes afin de parler de masturbation et de sexe de façon bienveillante. Car après tout, la sexualité c’est aussi une forme de self-care.

Mythe n°1: la masturbation, c’est honteux et sale!

Non, la masturbation est un phénomène normal et est loin d’être sale. Si certaines personnes ressentent cela, c’est peut-être parce qu’elles éprouvent une certaine honte face à la sexualité. Et donc, la masturbation n’y échappe pas.

Si cela peut te rassurer, une grande partie de la population la pratique (on estime environ 75%). C’est donc plutôt commun, et ça ne fait pas de toi un·e obsédé·e.

Mythe n°2: c’est mauvais pour la santé

Il existe une tonne de questions entourant la masturbation, comme par exemple “est-ce que la masturbation rend sourd, aveugle, impuissant ou stérile?”. Pourtant, tout est faux. Tu peux même voir cela comme quelque chose de bon pour ta santé: elle aide à te relaxer, à mieux te connaître ou encore à mieux dormir. Elle peut même soulager les douleurs chroniques ou menstruelles.

PS: si la masturbation et la sexualité en général sont bonnes pour la santé, pense tout de même à te protéger comme il faut contre les IST!

Mythe n°3: se masturber, c’est tromper

Ici aussi, c’est archi faux. La masturbation est un plaisir solitaire, on peut même la considérer comme une forme de self-care. C’est un moment intime avec toi-même, qui te permet de t’explorer et de te faire plaisir. C’est en aucun cas une tromperie envers ton partenaire. Et être en couple ne signifie pas qu’il faut y renoncer!

Au contraire, se masturber peut être plutôt intéressant pour votre intimité à deux puisqu’elle va te permettre de connaître ton corps. Ainsi, tu seras plus à même de guider ton ou ta partenaire et donc à maximiser votre plaisir à deux (ou à plus).

Mythe n°4: la masturbation diminue l’envie de faire l’amour

Si les trois précédentes réponses étaient catégoriques, celle-ci est un peu plus nuancée. En règle générale, la masturbation ne devrait pas ôter ton envie de faire l’amour avec ton ou ta partenaire. Mais elle peut poser problème si tu développes une addiction pour celle-ci. Si la masturbation a un effet négatif sur ta relation et ta vie en général (ça t’empêche de vivre normalement, ça empiète sur ton travail), on te conseille de consulter un·e sexologue.

Conclusion

Alors, est-ce que la masturbation rend sourd·e? Eh bien non. Se masturber est même bénéfique pour la santé! On sait que les préjugés autour de la masturbation ont la peau dure. Les mythes courants qui entourent cette pratique sont généralement basés sur des stéréotypes et des normes sociales dépassées. Mais dans tous les cas, que tu la pratiques ou non, c’est toujours une affaire personnelle! Alors fais confiance à tes envies et à ton corps, et ça, toujours avec bienveillance. Et n’oublie pas, si tu as besoin d’aide, tu peux toujours faire appel à un·e sexologue qui pourra t’aider.