Nez qui coule: allergie au pollen ou rhume?

Ah le printemps! Le retour des fleurs, des bourgeons et du soleil! Cependant, cette période agréable peut vite virer au calvaire pour certaines personnes… Car c’est aussi le retour des allergies saisonnières! Les symptômes les plus courants des allergies saisonnières sont une irritation du nez, de la gorge et des éternuements. Alors, comment savoir si ce nez qui coule est le signe d’une allergie ou d’un rhume? On t’explique tout dans cet article!

Nez qui coule, éternuements… Quelle différence entre une allergie et un rhume?

Tout d’abord, il est important de comprendre que l’allergie saisonnière et le rhume sont deux conditions différentes. L’allergie saisonnière est une réponse immunitaire excessive à une substance étrangère, appelée allergène. La réaction se produit généralement lors du contact avec des substances telles que le pollen, les acariens ou les poils d’animaux. Le rhume, quant à lui, est une infection virale qui affecte les voies respiratoires supérieures, y compris le nez, la gorge et les sinus.

Un nez qui coule est un symptôme courant à la fois pour l’allergie saisonnière et le rhume printanier. Cependant, des différences subtiles peuvent te permettre de différencier la cause des symptômes.

Comment différencier les symptômes de l’allergie et du rhume

Dans le cas d’une allergie saisonnière, le mucus est souvent clair et aqueux, contrairement au rhume où le mucus est épais et jaune ou vert. Les allergies saisonnières peuvent également être accompagnées de démangeaisons dans les yeux, le nez et la gorge, ainsi que d’éternuements fréquents. Au printemps, le pollen est le principal coupable car les arbres fleurissent.

Pourquoi est-on allergique?

Les allergies sont causées par une réponse immunitaire excessive à des substances normalement inoffensives appelées allergènes. Lorsque ces allergènes entrent en contact avec le corps, le système immunitaire les reconnaît comme une menace et réagit en produisant des anticorps spécifiques pour les combattre.

En revanche, le rhume est causé par un virus. Il est accompagné d’autres symptômes tels que des maux de tête, de la fatigue voire de la fièvre. Les symptômes du rhume printanier sont souvent plus intenses que ceux de l’allergie saisonnière et peuvent durer jusqu’à une semaine.

Dans tous les cas, si tes symptômes persistent, on te conseille de voir un médecin. Cela permettra de comprendre s’il y a une cause sous-jacente à ton nez qui coule, que ce soit une allergie ou un rhume. Ainsi, tu pourras recevoir le traitement adapté!

Sources

Aucun résultat

La page demandée est introuvable. Essayez d'affiner votre recherche ou utilisez le panneau de navigation ci-dessus pour localiser l'article.