Tout sur la transmission de l’hépatite A, B et C

L’hépatite désigne différents types d’inflammation du foie, dont les plus connues sont l’hépatite A, B ou C. Cette maladie est transmise par un virus via, par exemple, les relations sexuelles. Cependant, elles ne se transmettent pas de la même manière et fonctionnent différemment les unes des autres. Nous t’aidons à les décrypter,  à identifier les symptômes de l’hépatite A, B et C et comment t’en prémunir.

L’hépatite A, la maladie des pays tropicaux

Comment suis-je contaminé par l’hépatite A?

L’hépatite A est transmise par le contact oral avec des matières fécales présentes dans l’eau ou la nourriture, surtout dans les pays tropicaux ou subtropicaux. Même si elle n’est pas considérée comme une infection sexuellement transmissible, tu peux être infecté pendant les rapports sexuels anaux-buccaux. L’hépatite A reste toutefois rare en Suisse. On déclare environ une centaine de cas par an.

Quels sont les symptômes de l’hépatite A?

L’adulte infecté développe dans 70% des cas une jaunisse (la peau et le blanc des yeux perdent de leur couleur et deviennent jaunes). L’hépatite A peut également provoquer d’autres symptômes:

  • Fièvre
  • Diarrhées
  • Vomissements
  • Sensation de malaise
  • Perte d’appétit 
  • Urines foncées

Heureusement, l’hépatite A n’évolue jamais en maladie chronique. Elle peut parfois être difficile à surmonter, car les risques de rechutes sont élevés tout près de la guérison. On s’en remet généralement entre quelques semaines à plusieurs mois. L’hospitalisation est rare, sauf pour les cas graves. Une fois infectée et guérie, la personne est immunisée à vie!

Comment puis-je éviter l’hépatite A?

En Suisse, les enfants se font généralement vacciner contre l’hépatite A dans leur enfance ou leur adolescence. Si tu n’es pas vacciné et que tu souhaites voyager dans des pays tropicaux ou subtropicaux, le vaccin est fortement conseillé. Après les deux doses, tu es tranquille pour le reste de ta vie.

Une bonne hygiène permet aussi de se prémunir de la maladie. N’oublie pas de te laver les mains après être allé aux toilettes ou/et de toucher des aliments que tu vas consommer (hépatite ou pas, on te le conseille dans tous les cas 😉). Au niveau sexuel, utilise un préservatif en cas de rapport anal et évite le contact anal-buccal si tu as un doute (si toi et/ou ton/ta/tes partenaire(s) ne sont pas vacciné(s)). 

Si tu es infecté par la maladie, il est important de prévenir les partenaires sexuels avec qui tu as eu des rapports. En effet, l’hépatite A est contagieuse et pourrait donc les avoir infectés.

L’hépatite B, la maladie sexuellement transmissible

Comment suis-je contaminé par l’hépatite B?

L’hépatite B est transmise par le contact avec du sang ou des sécrétions génitales lors des rapports sexuels. Les seringues déjà utilisées peuvent aussi être porteuses de l’infection, même si ce mode de transmission du virus se fait de plus en plus rare en Suisse. Il est important de souligner qu’une mère peut le transmettre à son bébé au moment de l’accouchement, mais en général des tests sont faits lors du premier trimestre pour écarter les possibilités de maladie. Le temps d’incubation de la maladie est entre 45 et 180 jours. 

En Suisse, on observe une quarantaine de cas aigus à l’année, ce qui s’explique par la vaccination qui est faite généralement en même temps que celui de l’hépatite A.

Quels sont les symptômes de l’hépatite B?

L’hépatite B, contrairement à l’hépatite A, reste parfois silencieuse. On a constaté qu’un tiers des personnes contaminées par l’hépatite B n’ont pas de symptômes visibles. Le deuxième tiers développe une jaunisse et le dernier tiers peut souffrir d’autres symptômes semblables à ceux de l’hépatite A:

  • Nausées
  • Sensation de malaise
  • Vomissements
  • Fièvre

On peut, dans certains cas, constater des éruptions cutanées ainsi que des douleurs articulaires. En général, la maladie guérit spontanément. Mais attention, 5% des adultes atteints peuvent développer une hépatite B chronique. Chez le nourrisson, le taux se situe à 90%! Cela peut causer par la suite des problèmes plus graves comme une cirrhose ou un cancer du foie. Elle n’est donc pas à prendre à la légère. 

Tu souhaites prendre RDV chez un(e) spécialiste?

C’est facile et en ligne.

Comment puis-je éviter l’hépatite B?

La vaccination permet en général d’éviter toute infection par l’hépatite B. Trois doses doivent être administrées à l’âge de 0, 1 et 6 mois. Il est également possible de combiner la vaccination avec celle de l’hépatite A. Dans ce cas-là, deux doses suffisent à condition que la première soit administrée avant l’âge de 16 ans. On te recommande d’être vacciné avant d’avoir une vie sexuelle active, qu’elle soit hétéro ou homosexuelle.

Le port du préservatif permet d’éviter la contamination en cas de doute (il permet également de se prémunir des autres IST), à condition de ne pas avoir de contact avec les fluides corporels par le biais des zones génitales, de la bouche ou de l’anus une fois le préservatif utilisé. 

Hépatite C, la maladie silencieuse mais sournoise

Comment suis-je contaminé par l’hépatite C?

L’hépatite C est le type le plus difficile à éviter, car il n’y a pas de vaccin efficace pour s’en prémunir. Elle se transmet principalement par le sang. Tu peux être contaminé si tu utilises des drogues à injection et que tu partages tes seringues. Du matériel médical non-stérile peut également être un facteur de transmission, tout comme l’utilisation d’aiguilles infectées lors de piercings ou de tatouages. La contamination par voie sexuelle est rare, mais reste possible. Le risque le plus élevé se situe chez les hommes ayant des rapports intimes avec d’autres hommes, souvent positifs au VIH. 

Il y a quelques années, il était également possible d’être contaminé à la suite d’une transfusion sanguine. En Suisse, le risque est presque nul car toutes les poches de sang sont testées afin d’être sûr que le receveur ne court pas de risque. 

Quels sont les symptômes de l’hépatite C?

L’hépatite C est une maladie sournoise. En effet, la plupart des personnes infectées ne ressentiront aucun symptôme. Les rares cas, entre 5 et 10%, développent une jaunisse qui est l’un des symptômes également présents chez les autres types d’hépatite. Contrairement à l’hépatite A, l’hépatite C devient chronique dans presque 80% des cas. Cela mène, au fil du temps, à des problèmes de cirrhose ou même de cancer du foie. Les antiviraux permettent tout de même d’espérer une guérison sans rechute dans 20 à 30% des cas.

Comment puis-je éviter l’hépatite C?

À ce jour, il n’existe pas de vaccin pour l’hépatite C. Évite donc à tout prix le partage de seringue ou d’aiguilles entre personnes. Si tu veux te faire tatouer ou percer, choisis un institut qui garantit les plus hautes mesures d’hygiène afin que le matériel soit stérile. Ne touche pas de blessures d’autres personnes avec tes muqueuses. En cas de doute, prends immédiatement rendez-vous chez ton médecin pour qu’il puisse te guider et t’orienter. De plus, être vacciné contre l’hépatite A et B permet de limiter les risques de co-contamination.

 

Liens utiles

Ressources sur les IST: lovelife.ch

Recommandations vaccinales pour les voyageurs: healthytravel.ch